Google+ Badge

samedi 31 décembre 2016

Le Noël de la Sorcière Fripounette

Le Noël de la Sorcière Fripounette


Pour cette magnifique fête qu’est Noël, je suis partie rejoindre mes amis et ma famille sur l’Ile aux Dragons.
Comme à son habitude, Grospierre m’a accueillit avec ses énormes pattes et me fit voltiger dans les airs comme lorsque nous étions enfants.
Sauf que… je ne suis plus si jeune que ça et, je dois avouer, avoir bien faillit vomir tant la tête me tourner.

 La grande salle du Château de la Reine des Magicomondiens était décorée de mille merveilles aux décorations de Noël : des rubans rouges, jaunes et verts, des sucres d’orge géants remplaçaient les poutres, un immense sapin avait pris la place du trône de la Reine. Il était orné de boules mauves et parme ainsi que de guirlandes dorées. En son sommet scintillait l’étoile magique des Magicomondiens.

La table était installée pour plus de cent personnes. Sa décoration féerique en donnait plein la vue. Une nappe rouge aux verres argentés permettaient aux assiettes blanches de donnait toute la magnificence de la fête de Noël. De minuscules sapins s’étaient invités au repas et s’étaient habillés de leur plus belle parure mauve et doré pour ressembler au sapin principal.

Les Magicomondiens arrivaient tous quand la Reine fit son apparition au milieu d’une fumée rouge près du grand sapin. Elle leva sa coupe de jus festif et nous dit « Joyeux Noël à tous et à toutes. Je vous souhaite que le Père Noël exauce tous vos rêves ! » A ce même instant, apparut dans nos mains une coupe de jus festif. Nous avons alors levés nos verres en sonnant : « Joyeux Noël ! »

Le repas commença dans un brouhaha de rires, de chants et de cris. La fée Clélia proposa un jeu de mimes lorsque les estomacs trop remplis firent taire les plus bruyants d’entre nous. Les éclats de rire reprirent de plus belle. Puis, une petite fille gnome sortit un gigantesque sac de boules magiques. De sa feutrine rouge, elle fit sortir des boules de toutes les couleurs qui s’élancèrent dans la grande salle. Petits et grands, nous nous sommes précipités pour souffler sur ces cotillons magiques en visant le Magicomondien de notre choix.  Les bleues se transformaient en papillons, les verts en serpents, les jaunes en oisillons, les roses en paillettes, les violets se transformaient en mini feu d’artifices, quant aux rouges, mieux valaient les éviter. Chose que je n’ai pas su faire, comme vous vous en doutez.
Grospierre qui se trouvait à l’autre bout de la pièce, grâce à ses naseaux de dragons, souffla sur une boule rouge en ma direction. Comme je ne l’ai pas vu venir, cette dernière me chauffa de la tête aux pieds. Surprise, le visage noircit, les cheveux en pétards, la robe en lambeaux, je mis du temps à comprendre ce qu’il venait de m’arriver. Pendant quelques secondes, j’eus l’impression de changer d’univers. Les rires des Magicomondiens redoublèrent en me voyant de la sorte. Je fis apparaître une psyché pour m’admirer. Un fou rire me prit en voyant mon reflet. J’attrapai mon chapeau un peu brunit et le secouai devant moi en prononçant une incantation. Mes habits redevinrent colorés et mes cheveux grisonnants apparurent de nouveau.

Minuit sonna. Il était temps de chanter tous en chœur notre chant de Noël du Magicomonde. Notre horloge magique en même temps qu’elle envoyait notre appel au Père Noël, lança des serpentins dorés et argentés !
Lorsque le chant fut terminé, le Père Noël apparut près du sapin.
-          Oh oh oh… fit-il de son sourire jovial. Votre fête de Noël semble se passer à merveille les amis ?!
-          Vous prendrez bien un jus festif avec nous Père Noël ? proposa la Reine.
-          J’aimerai beaucoup Majesté, mais ma tournée est encore longue et beaucoup d’enfants attendent leurs jouets au pied de leur sapin.
-          Je comprends, dit la Reine en souriant. Partez vite, alors. Nous sommes heureux que vous soyez venus nous faire un coucou.
Le Père Noël se tourna vers les enfants Magicomondiens et leur dit :
-          J’ai bien reçu vos lettres et je vous promets qu’à votre réveil, au pied du sapin, vos souhaits seront exaucés.
Les enfants sautèrent de joie et crièrent tous :
-          Merci Père Noël ! Joyeux Noël !
Le Père Noël disparut dans un nuage de paillettes argentées finir sa distribution de jouets.

Après une longue nuit de fête, je me réveillais dans mon antre qui étincelait des lumières de Noël. Au pied de mon petit sapin, je trouvais trois beaux paquets. Le premier contenait un nouveau sac à malices, le deuxième deux livres : un sur les légendes et mythologies des mondes magiques, le second sur les spécialités gourmandes de la Fée Gourmandise. Quant au troisième paquet, il contenait le dernier tome des aventures de mon sorcier préféré.
Telle une enfant, mes yeux brillaient de bonheur. Le Père Noël m’a encore bien gâté cette année. Je vais pouvoir passer de belles soirées dans des mondes féeriques comme je les aime.

J’ai passé une magnifique fête de Noël au milieu de ceux que j’aime. J’ai reçu de beaux cadeaux. Je sais que je suis chanceuse. Alors pour la nouvelle année à venir, je continuerai d’aider ceux qui m’entourent et qui sont dans le besoin.



A l’année prochaine.

Aucun commentaire: